7 Conseils pour bien choisir son école d’ingénieur

Choisir une école d’ingénieur n’est pas chose aisé et aura une importance durant toute la carrière professionnelle.

Il existe des astuces afin de bien choisir son école.

 

1 – Le domaine d’activité

 

Devenir ingénieur chimiste ou ingénieur en informatique, ingénieur en mathématique ou en électronique permet d’orienter son choix d’école. En effet, une fois que vous avez ciblé votre domaine d’intérêt il vous faut choisir votre école qui propose cette activité.

De plus il y a certains critères à prendre en compte comme :

  • Les possibilités de spécialisation,
  • Le ou les laboratoires de recherche dont dépendent les enseignants-chercheurs,
  • Les autres filières que proposent l’école,
  • La liberté qu’elle peut proposer à travers des projets.

 

Pour le premier critère, il est en soi naturel car un domaine d’activité comme les mathématiques est très vaste donc pouvoir se concentrer sur l’aspect modélisation des mathématiques (pour ne citer que cet exemple) est une bonne chose. En outre, cela permet aussi d’explorer un peu plus profondément une petite partie de la spécialité choisie.

 

Pour le second critère, il est moins trivial car, en effet le classement d’une école peut avoir son importance mais le (ou les) laboratoire(s) dont dépendent les enseignants-chercheurs aussi ! Si vous avez envie de faire une carrière à l’international mettre plus en avant le laboratoire que l’école d’ingénieur est un bon point quand on sait que les entreprises étrangères ont encore du mal avec le concept école d’ingénieur français. En plus cela vous permet d’avoir une vue sur les activités de recherches de votre spécialité.

 

Pour le troisième critère, c’est un peu plus malicieux. Je vous ai parlé qu’un ingénieur doit être pluridisciplinaire. Cependant, si dans les pays anglo saxon ils ont déjà des filières tel que la mécanique quantique appliquée à la médecine pour ne citer que ça, en France ce n’est pas encore ça. Il convient donc à l’élève ingénieur de prendre le taureau par les cornes et de faire son propre diplôme. En étant dans une école d’ingénieur avec des spécialités ayant des points communs cela ne peut qu’aider.

Je vais vous donner un exemple personnel. A mon ancienne école d’ingénieur (Polytech Montpellier), j’étais en Micro-électronique et Automatique et parmi les autres spécialités il y avait IG (Informatique et Gestion) et MI (Mécanique et Interaction). Vous pouvez vous poser la question du lien entre ces trois filières ? La réponse est simple. Entre MEA et MI : la robotique. On avait, par ailleurs des cours qui se ressemblaient pas mal pour ce domaine-là. Entre MEA-IG : l’IA (intelligence articificielle) pour ne donner que cet exemple là mais j’aurai pu donner la gestion de base de données, la communication Homme-Machine (IHM : interface homme-machine), …

 

Et cela me permet de passer au dernier critère important quant à votre choix d’école : la liberté via les projets. En effet, si votre école met en place des projets durant les 2 ans et demi et qu’elle vous laisse une certaine liberté quant aux sujets de ces projets alors, foncez ! N’hésitez pas à viser un projet en limitrophe avec d’autres filières afin de travailler avec des étudiants de ces filières pour enrichir vos compétences !

 

2- La vision de votre carrière professionnelle

C’est un aspect très important ! Comment voyez-vous vos premières années professionnelles ? Avez-vous une vision plus territoriale (rester où vous êtes), national (pouvoir bouger dans toute la France ou international ?

C’est une question importante car cela peut conditionner le choix d’école.

En effet, les écoles d’ingénieur ont, plus ou moins, des partenariats avec des universités étrangères. Pouvoir effectuer un double diplôme, c’est-à-dire avoir le diplôme de votre école d’ingénieur et un diplôme de l’université d’accueil, est un très bon point si vous avez une vision internationale. Et même sans double diplôme, si vous faites juste un semestre d’étude à l’étranger c’est déjà énorme !

Donc c’est un critère à prendre en compte.

D’ailleurs, quand vous choisissez votre école faites bien attention au point suivant : certaines écoles obligent, de manière plus ou moins agressif, de partir faire un stage à l’étranger. Donc si vous ne voulez pas aller à l’étranger faites attention à ces écoles !

 

3 – Formation en alternance

 

Il y a des écoles qui proposent des formations d’ingénieur en alternance. C’est un choix d’étude qui est pertinent. En effet, cela permet d’apprendre les mêmes choses d’un ingénieur classique tout en appliquant ce qui a été appris dans le monde industriel, dans un vrai cas d’usage.

Il est vrai, cependant, que c’est une voie assez dure avec un rythme soutenu. Petite compensation, les élèves-ingénieurs en alternance ont une gratification ?

 

4 – Les partenariats industrielles

 

Les écoles d’ingénieur ont pour rôle de former de bons ingénieurs et de bien les intégrer au monde industriel. Il est donc tout à fait normal que les écoles aient des liens avec les entreprises.

Là encore si votre but est de rentrer dans une entreprise particulière, mieux vaut choisir une école ayant un partenariat avec elle !

Lors des fameux projets industriels de fin d’étude en 5ème année, il n’est pas rare que les industriels partenaires proposent des projets aux étudiants qui peuvent déboucher sur des stages de fin d’étude. Quand on sait que 65% des élèves ingénieurs sont embauchés durant leur stage, ça en dit long !

5 – La poursuite d’étude ou en thèse

 

C’est un sujet très important qu’est la poursuite des études ou effectuer une thèse après les 3 années en école. En effet, avoir des connaissances techniques transversales ou une vue sur l’aspect commercial, marketing ou en management donne une certaine couleur à votre CV et à votre avenir professionnel.

Faire une thèse est aussi une possibilité d’un ingénieur et permet d’avoir des connaissances et un savoir-faire plus poussé dans un domaine particulier.

Bref, renseignez-vous sur les possibilités après votre école et surtout (c’est le plus important) des chiffres après la sortie de l’école d’intérêt.

 

6- Accompagnement à la création d’entreprise

 

C’est un choix que très peu d’élève ingénieur ou d’ingénieur junior font mais qui peut être très formateur : créer une entreprise.

C’est sur qu’il y a une barrière forte par rapport aux compétences techniques. Quand on est à l’école ou qu’on sort d’école, on n’a pas vraiment d’expériences. Mais certains élèves-ingénieurs (donc qui sont encore en école) font le pari de créer une boite. Et pour tout vous dire, ce n’est pas si risqué que ça en a l’air. Il existe des incubateurs d’entreprise qui sont là pour aider à la création d’entreprise. Et puis cela permet de diversifier les compétences au-delà de la simple technique !

 

7 – Mon dernier conseil

 

Vous allez rester, physiquement tout du moins, 2 ans et demi dans l’école d’ingénieur que vous aurez choisi. Et 2 ans et demi, ce n’est rien ! Donc, faites quelques choses qui vous plait avec les options qui vont bien afin de vous ouvrir des possibilités après l’école d’ingénieur !

Oh et si vous aimez faire des activités extra-scolaires, n’hésitez pas à regarder ce que propose le BDE (Bureau Des Elèves) de l’école ciblée ainsi que les clubs qu’il propose c’est toujours un petit plus.

 

Portez-vous bien,

Christophe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *