Comment Devenir Ingénieur

Ça y est, je vous ai convaincu à devenir ingénieur grâce à mes articles précédent ou tout simplement vous souhaitez être ingénieur mais vous ne savez pas vraiment par quel moyen.

Ça tombe bien, je vais répondre à cette question !

 

Avant-propos

 

En France, nous avons une petite spécificité bien à nous : les écoles d’ingénieur. Si je résume de manière très très très grossièrement voici ce que cela veut dire :

  • En France, école d’ingénieur sort des ingénieurs. Les universités ne sortent pas d’ingénieurs.
  • Partout dans le monde, université sortent des ingénieurs.

 

Oui, je sais que c’est très réducteur et ce n’est pas totalement vrai mais globalement c’est une approximation qui nous suffit, pour le moment.

D’ailleurs cette spécificité entraine pas mal de quiproquo entre les ingénieurs français et les entreprises étrangères car ces dernières ont du mal à comprendre la différence entre une personne sorti d’une école d’ingénieur et une autre sorti d’une université.

 

Maintenant que j’ai parlé de cette spécificité, je vais pouvoir rentrer dans le vif du sujet. Comment devenir ingénieur ?

Ce que vous devez savoir est que pour devenir ingénieur aujourd’hui, c’est très facile car il y a de nombreuses possibilités. Et d’ailleurs, en fonction du niveau que vous êtes (niveau bac, niveau BTS/IUT, licence pro, technicien avec de l’expérience, …) il y a différentes manières d’atteindre le précieux sésame. Je vais donc faire un balayage de l’ensemble des possibilités qui vous sont offertes ?

 

En revanche, pour devenir ingénieur, il y a une case par laquelle il faut obligatoirement passer : une école d’ingénieur certifié par la CTI (Commission des Titres d’Ingénieur).

 

La voie royale

 

Un petit tour d’horizon

 

C’est comme cela qu’on l’appel car c’est la voie jugée la plus difficile et la plus ancienne : faire les CPGE (Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles). Pour devenir ingénieur, il existe 4 prépas (abrégé de classes préparatoires) différentes :

  • MPSI pour Mathématiques Physiques Science de l’ingénieur ou prépa taupe (petit surnom),
  • PCSI pour Physique Chimie Science de l’ingénieur,
  • PTSI pour Physique et Techniques Science de l’ingénieur ou prépa castor (petit surnom),
  • BCPST pour Biologie, Chimie, Physique et Science de la Terre.

 

A la fin de la première année si vous pouvez passer en seconde année bravo sinon au revoir : le redoublement est interdit en première année. Il y a deux petites choses à ajouter :

  1. Les classes étoiles : dans une formation méritocratique, valoriser ses meilleurs élèves va de soi et les classes prépas ont trouvé un moyen de le faire : mettre dans la meilleur classe (la classe étoile) les meilleurs élèves.
  2. Pour les trois premières prépas, il y a une petite subtilité, il y a deux choix possibles :
    1. Soit continué sur la lancer, donc :
      1. MPSI => MP
      2. PCSI => PC
  • PTSI => PT
  1. Soit aller dans une autre classe : PSI pour Physique et Science de l’Ingénieur.

 

Le déroulement des deux années

 

A l’instar de la première année de médecine, il n’est pas rare de faire 3 ans de classes prépas en redoublant la seconde année.

Donc les deux (ou trois ans) de prépas se passent dans un lycée et vous avez des cours majoritairement de sciences mais aussi de français et d’anglais ainsi que du sport qui peut être facultatif en fonction du lycée où vous êtes.

La première année est une année complète : vous étudiez de septembre jusqu’au mois de juin. La seconde année, quant à elle, n’est pas vraiment complète : le premier semestre (septembre à janvier) vous êtes au lycée et pour le second semestre (surtout à partir du mois de mars) vous allez passer des concours pour rentrer en écoles d’ingénieur.

 

Pour qui s’adresse cette voie

 

Déjà, il faut être bachelier de la série scientifiques pour empreinter cette voie. Ensuite, il faut avoir le cœur solidement attaché et être prêt à travailler 40 heures par semaine (en plus des heures de cours) pour obtenir de sales notes.

Moi, personnellement, j’encourage toutes les personnes souhaitant rentrer dans une des très grandes écoles d’ingénieur à prendre cette orientation. Quand je parle de très grandes écoles d’ingénieur je parle bien entendu de Polytechnique (ou X), Central (de Paris), les mines de Paris.

Cependant, pour vous donner quels genres de personnes peuvent réussir, à mon sens, à accéder à ces écoles sont les élèves ayant eu des notes en premières et terminales avoisinant (au minimum) les 17 de moyenne générale et qui bossent pour les avoir.

Et il y a une autre catégorie de personne qui peuvent faire une CPGE, ce sont les personnes souhaitant aller dans une école d’ingénieur spécifique dont l’école ne prend pas d’élève au niveau bac.

 

La suite

 

Une fois que vous êtes rentrés dans une école d’ingénieur, il suffit de bien travailler pour obtenir le diplôme.

 

Les classes préparatoires intégrées

 

Un petit tour d’horizon

 

Les classes prépa intégrées sont des classes préparatoires au sein d’une école d’ingénieur. Pendant 5 ans vous restez dans la même école. Après, si votre école fait parti d’un réseau d’école d’ingénieur vous pouvez très bien faire les deux ans de classes préparatoires intégrés dans une des écoles puis faire les 3 années de cycle d’ingénieur dans une autre école d’ingénieur du même réseau. Les réseaux d’école d’ingénieur les plus connus sont :

  • Polytech,
  • INSA

Mais il y en a d’autres comme le réseau d’UTC (Université technologique de Compiègne) avec UTT (Université technologique de Troyes) et UTB (Université technologiques de Belfort).

Attention, en fonction du lycée où vous êtes les classes préparatoires intégrées sont dénigrées. Chose assez normal puisque ça vient disrupter la voie royale. Donc, attention à ce que vous disent vos enseignants !

 

Le déroulement des deux années

 

Le déroulement de ces deux années de prépas intégrées diffère d’un réseau à l’autre et d’une école à une autre école dans un même réseau. Donc je ne pourrais pas dire grand-chose.

Il y a un point, à ma connaissance, qui est commun à l’ensemble des prépas intégrées : il n’y a plus de concours à proprement parlé. Si vous réussissez les deux années, une place vous attend dans une des filières que propose l’école/le réseau. Cela étant, vous devez tout de même travailler pour :

  • Obtenir les connaissances attendues lors de ces deux années ainsi que de passer en classe supérieur,
  • Avoir la filière que vous voulez dans l’école que vous souhaitez car ce qui jouera principalement seront vos notes (le classement) durant les deux années.

 

Pour qui s’adresse cette voie

 

A mon sens, cette voie s’adresse à toutes les personnes qui :

  • Souhaitent devenir ingénieur,
  • Ne veulent pas aller en CPGE où l’ambiance est très particulière,
  • Ne savent pas dans quel domaine ils veulent exercer leur métier d’ingénieur (électronique, mécanique, informatique, mathématiques, biologies, …)
  • Savent exactement ce qu’elles veulent faire comme cycle d’ingénieur et qui n’ont aucune hésitation sur leur potentiel à devenir ingénieur.

 

La suite

 

La suite est exactement comme pour les CPGE : aller en école d’ingénieur, bien travailler et obtenir le diplôme ! ?

 

IUT

 

Un petit tour d’horizon

 

L’IUT (Institut d’Université Technologique) permet d’obtenir un DUT (Diplôme d’Université Technologique) et se fait en 2 ans.

C’est donc une formation professionnalisante.

 

Le déroulement des deux années

 

Du fait que c’est une formation professionnalisante, cette voie est complètement différente des deux précédentes. Le but ici est de vous faire devenir des techniciens.

 

Pour qui s’adresse cette voie

 

De base, cette voie s’adresse aux lycéens ne voulant pas forcément faire de longues études après le bac et veulent travailler dans un domaine technologique/scientifique déterminé.

Cependant, cette voie est aussi prisée par celles et ceux voulant devenir ingénieur. Des trois voies (CPGE, prépas intégrées et IUT) je la considère comme la moins dangereuses. En effet, une fois les deux années passées vous avez un diplôme et si vous faites une école d’ingénieur et que vous arrêtez pour une raison X ou Y, vous avez aucun souci particulier puisque vous avez déjà un diplôme en poche.

 

Je vais cependant lister les autres raisons pour lesquels vous pouvez faire un IUT :

  • Vous ne savez pas si vous voulez continuer après les deux années d’étude,
  • Vous voulez assurer vos arrières avant d’entrée en école d’ingénieur,
  • Vous savez précisément dans quel domaine vous souhaitez travailler plus tard et vous ne voulez pas vous encombrer d’autres connaissances d’autres domaines qui vous semble sans intérêt,
  • Un moyen de pratiquer ce que vous apprenez sans faire encore deux autres années d’étude type lycée.

 

 

La suite

 

A la fin d’un IUT, les suites sont nombreuses :

  • Le marché du travail,
  • Une école d’ingénieur,
  • Une licence professionnelle.

 

Pour entrer en école d’ingénieur quand on est en IUT, c’est sur dossier puis après il y a un entretien à passer à l’école.

 

Licences professionnelles, Licences, STS, Master

 

Petit tour d’horizon

 

  • Licences professionnelles

 

Je vous ai mis un peu l’eau à la bouche avec le dernier item pour la suite à la fin d’un IUT.

Une licence professionnelle est un moyen pour obtenir un bac +3. Ceux qui font une licence professionnelle viennent de l’IUT ou d’un STS (Section du Technicien Supérieur).

A la fin de cette année de licences professionnelles vous pouvez entrer en première année d’école d’ingénieur ou en deuxième année suivant les écoles. (En règle générale c’est plutôt en première année).

 

  • Licences

 

Une licence c’est passé trois années à l’université pour obtenir une licence. En règle générale, on fait une licence puis un master mais il y a des ponts qui relient la formation post bac classique (LMD pour Licence-Master-Doctorat) à la formation d’ingénieur dans les deux sens depuis 2007.

 

  • STS

 

STS (Section des techniciens supérieur) permet d’obtenir un BTS (Brevet du technicien supérieur). Un STS se passent dans un lycée pendant 2 ans. En règle générale, les personnes ayant fait un STS et voulant faire une école d’ingénieur font d’abord une licence pro puis entre en 1er année d’école d’ingénieur.

 

  • Masters

 

Les masters est ce qui suit la licence. Il y a des passerelles pour aller en école d’ingénieur. Bien entendu, je ne peux que vous encourager à vous renseigner auprès de votre faculté ou de l’école d’ingénieur visée.

 

Pour qui s’adresse ces voies

 

  • STS

 

J’aurai pu parler du STS en même temps que de l’IUT puisque c’est très similaire. Donc ça s’adresse (à peu près) au même type de personne.

 

  • Licences professionnelles

 

Les licences pros s’adressent plutôt aux détenteurs d’un DUT ou d’un BTS.

 

  • Licences

 

Les licences sont une formation après le bac en université. L’université est un cadre assez particulier. En effet, la plupart des personnes qui pensent université pensent aux fêtes estudiantines (très arrosés) avec les fameuses soirées à thèmes (soirée mousse, déguisés, …). Mais la vérité est qu’il faut être très autonomes pour aller dans université et cette grande autonomie est ce qui fait qu’un bon nombre d’étudiant échouent en première année (ou plus tard en fonction de leurs capacités et facilités) à cause de cette trop grande liberté (plus de contrôle présentiel, en général, pendant les cours, plus de parents pour vous surveiller tous les jours, votre propre « chez vous », …)

  • Master

 

Les masters s’adressent aux personnes ayant obtenus un niveau bac +3 (licence ou licence pro). En règle générale c’est sur dossier qu’on passe en master.

 

Salariés et autres

 

Un petit tour d’horizon

 

C’est la dernière façon d’obtenir un diplôme d’ingénieur : via les cours du soir et formation proposée par votre employeur si vous êtes déjà de niveau technicien.

Durant mes trois ans à l’école d’ingénieur, j’ai connu quelqu’un qui était de niveau technicien, qui a travaillé pendant un certain nombre d’année et qui est retourné sur les bancs de l’école pour obtenir le diplôme d’ingénieur. Il avait déjà un enfant et une femme.

 

Conclusion

 

En bref, devenir ingénieur aujourd’hui est assez facile grâce à tous les ponts qui relient les formations entres elles.

Je connais l’histoire d’une personne ayant fait un bac professionnel puis un STS, une licence pro et enfin une école d’ingénieur !

 

Si vous voulez devenir ingénieur, il vous suffit de choisir le bon parcours pour vous et de travailler !

 

J’espère que cela vous a plu. N’hésitez pas à partager dans les commentaires vos parcours scolaires / professionnels !

Christophe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *