Ingénieur oui mais dans quel domaine ?

Très bien, si vous avez bien suivi les épisodes précédents, nous avons vu :

  1. Que les ingénieurs sont des héros et construisent le monde de demain,
  2. Les qualités d’un ingénieur et si vos avez ces qualités, il y a de bonnes chances pour que vous puissiez devenir des ingénieurs,
  3. Et finalement, on a vu les différents moyens pour devenir ingénieur ou du moins pour accéder à une école d’ingénieur qui est l’étape obligatoire afin de devenir ingénieur.

 

Nous allons maintenant voire comment choisir sa spécialité.

 

Spécialités ?

 

Comme déjà évoqué dans le premier article, un ingénieur résout de nombreux problèmes : que ce soit de l’écologie à la santé en passant par la technologie, les ingénieurs sont partout !

Mais comme vous devez très certainement vous en doutez, un homme seul ne peut pas apprendre toutes les connaissances de bases dans l’ensemble de ces domaines en seulement 5 ans en plus d’autres connaissances essentielles à l’insertion professionnel et à la mise en pratique de ces connaissances. Et je dois dire personnellement que je n’aurai pas trop aimé à être forcé à apprendre la chimie organique (chimie orga, pour les intimes).

Donc, vous avez un choix de spécialité à faire quand vous êtes au bac si vous empreintez le chemin IUT ou STS ou en bac +2 si vous décidez de suivre la voie prépa ou prépa intégrée.

 

Quels sont les différentes spécialités ?

 

C’est en soi une vaste question. Mais en règle générale on classifie (on rassemble) les différentes spécialités en groupes. Voici donc une liste, tout à fait non-exhaustif et arbitraire, de ces différents groupes de spécialité :

  • Électronique,
  • Informatique,
  • Mathématiques,
  • Biologie,
  • Mécanique,
  • Chimie,
  • Physiques, matériaux et énergie,
  • Logistiques.

 

Je vais donc faire un petit tour rapide de ces groupes de spécialité.

 

Électronique

 

Dedans, j’y mets la micro-électronique, les systèmes embarqués (comme l’Internet des Objets) mais aussi la télécommunication et la robotique (qui est en lien avec la mécanique, bien entendu), l’aérospatiale, l’automobile, médecine (pacemaker par exemple), …

 

Informatique

 

Dans le domaine de l’informatique, nous pouvons trouver des ingénieurs en architecture de système (gestion d’un parc informatique, entres autres), de système d’information, mais aussi des développeurs d’applications web et portables, concepteur de jeu vidéo, scientifique des données (data scientiste), l’aérospatiale, l’automobile …

 

Mathématiques

 

Les ingénieurs du domaine des mathématiques peuvent devenir ingénieur de calcul mais encore travailler dans la finance, scientifiques des données (data scientiste), dans la cryptographie, l’aérospatiale, l’automobile, …

 

Biologie

 

Les métiers d’intérêt dans ce domaine sont l’agroalimentaire, le milieu médical, environnemental, ou encore dans le milieu vétérinaire, biologie cellulaire, …

Mécanique

 

Les ingénieurs mécaniciens peuvent travailler dans les domaines de la mécatronique (lien entre mécanique et électronique), robotique, génie civil, chaudronnerie, médical (prothèse par exemple), aéronautique, automobile, spatial, …

 

Chimie

 

Les ingénieurs chimistes peuvent travailler dans le domaine de l’eau, dans la pharmaceutique, les matériaux, le milieu médical, …

Physiques, matériaux et énergie

 

Les ingénieurs travaillant dans ce domaine peuvent travailler dans l’écologie, l’aérospatial, l’automobile, nouvelles technologies, …

 

 

Logistiques

 

Ce sont des ingénieurs travaillant essentiellement dans le domaine de la fabrication et de la production.

 

Comment bien choisir ?

 

Maintenant que vous avez un premier petit tour d’horizon des différents groupes de spécialités, il vous faut choisir.

Il y a des personnes qui n’auront aucun problème pour choisir leur orientation professionnelle et d’autres qui auront du mal. La solution efficace pour faire déjà un vide : éliminer ce que vous n’aimez pas !

 

Et oui, quand on ne s’y retrouve plus, en enlevant des chemins possibles cela permet de voir plus clair.

Petit exemple personnel.

J’étais en deuxième année de prépa intégrée (donc bac +2) et je ne savais toujours pas ce que je voulais faire. Mais je savais ce que je ne voulais pas faire ! Je ne voulais pas faire de chimie organique que j’ai en horreur !

Donc ça m’a permis d’éliminer deux des 8 groupes de spécialités.

 

J’en suis sur que vous aussi vous avez des matières ou des choses en horreur : ça vous permettra de faire un premier vide.

 

Ensuite, le second conseil que je peux vous donner c’est de vous renseigner.

Allez donc à la rencontre des élèves ingénieurs, allez donc aux Journées Portes Ouvertes des écoles d’ingénieur qui vous plaisent, allez sur internet pour vous renseigner plus en profondeur sur les différentes spécialités et métiers.

Personnellement, comme j’étais en prépa intégrée, j’avais la possibilité de rencontrer (en prenant des rendez-vous) avec les directeurs des formations. Et d’ailleurs, ça m’a bien servi puisque j’allais vers le choix d’aller dans une formation en alternance en chaudronnerie (mécanique) et grâce à ce rendez-vous j’ai su que ça n’allait pas me plaire.

 

En bref, sachez ce que vous ne voulez pas et explorez ce que vous ne préjugez pas négativement.

 

Et dernier petit conseil, si vous hésitez encore entre quelques formations, j’ai fait ici un article sur comment bien choisir. 😉

 

En tout cas, portez-vous et explorer sur le web pour mieux connaitre les activités d’un ingénieur dans vos domaines d’intérêt !

Christophe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *