Qui Peut Devenir Ingénieur ?

J’ai parlé dans l’article 1 d’Ingénieur d’aujourd’hui  de pourquoi vous devriez devenir ingénieur. Aujourd’hui, je vais donc vous dire qui peut devenir ingénieur.

 

Petite mise au point

 

Avant tout, je ne suis pas un conseillé en orientation, ni un psychiatre et encore moins omniscient, donc ce que je vais dire là est le fruit de mon expérience, de mon vécu, de ce que j’ai vu, compris et appris durant les dernières années ainsi que de mes discussions avec d’autres personnes (amis, enseignants, tuteurs, collègues et tous les autres).

Sans doute que parmi vous il y a des ingénieurs, des élèves ingénieurs ou des prétendants au titre d’élève ingénieur et il se peut (même il est probable) que vous n’avez pas du tout la même vision que moi. Et c’est génial ! N’hésitez pas à partager votre ressenti et cela permettra de faire des discussions fort intéressantes ! ?

 

La réponse courte : tout le monde. Tant qu’on travaille suffisamment pour obtenir ce qu’on souhaite, rien n’est impossible pour personne. Bien entendu la charge travail sera différente pour quelqu’un ayant des facilités que pour les autres mais tout le monde devra mettre à un moment ou à un autre les mains dans le cambouis pour atteindre le précieux sésame.

 

Je vais donc lister, d’après moi, les talents qui font qu’on peut devenir ingénieur.

Attention : vous pouvez ne pas cocher favorablement devant chaque point. C’est normal ! Comme je l’ai dit dans le premier article Pourquoi devenir Ingénieur être ingénieur c’est pouvoir exercer une palette presque infinie de métiers différents. Donc il est tout à fait logique que certains s’y retrouvent plus avec certains types de critères plutôt que d’autres.

 

Être logique

 

Et j’aurai même pu dire : avoir l’âme scientifique ou la fibre scientifique.

Mais avant que vous n’arrêtiez laissez-moi casser une idée reçue !

Ce qu’on peut faire à l’école (collègue ou lycée) via les matières scientifiques ce n’est pas de la science ! C’est juste une découverte des fondamentaux de la science. Au niveau pré-bac, c’est que du recrachage de cours plus ou moins masquer avec de petites saveurs scientifiques.

 

Être logique et rationnel sont évidemment des points importants pour devenir ingénieur.

 

Aimer découvrir

 

Être ingénieur, c’est être scientifique. Et être scientifiques c’est de plonger en terra incognita et donc découvrir de nouvelles choses divers et variées.

Alors c’est sûr que si vous aimez la technologie mais votre dada c’est être comme Steve Jobs et de vendre cette technologie, alors ce point ne sera pas forcément votre fort.

 

Avoir soif de connaissance

 

J’ai mis ce critère car il est vrai que si vous êtes du style à rechigner à apprendre de nouvelles choses, être ingénieur ne sera pas forcément la meilleure orientation professionnelle.

Mais j’ai envie de faire un petit aparté.

Le monde évolue vite, très vite. De plus, il ne vous attend pas sur le quai en vérifiant que vous êtes bien entrée dans le train. Non. Sois-vous montez soit vous restez à quai. Et le problème c’est que si vous restez dans le même monde de connaissance que quand vous êtes sorti de l’école sans même prendre le temps de se renseigner sur l’état des nouvelles connaissances de l’humanité, la chute sera difficile !

Entre l’arrivé de l’intelligence artificielle sur le marché du travail, les nouvelles technologies qui continuent à changer drastiquement notre société (voitures autonomes, automatisation de plus en plus de tâches, …), et l’évolution des mentalités ne pas être capable d’apprendre à apprendre ou de se tenir informé est en soi un énorme frein pour votre avenir professionnel quel qu’il soit.

 

Être pluridisciplinaire

 

Comme dit dans l’article précédent, un ingénieur, dans une bonne proportion, travaille avec d’autres professions et d’autres ingénieurs au sein de projet pluridisciplinaire. Un simple exemple : le dessalement d’eau de mer fait intervenir des ingénieurs hydrauliques et des ingénieurs en électroniques.

Et vous pouvez même travailler avec d’autres métiers comme le corps médical, les agriculteurs, les océanographes, les psychologues, historiens, économistes, …

 

S’adapter

 

Ce point rejoint le critère sur la soif d’apprentissage et le point précédent sur la pluridisciplinarité d’un ingénieur. En effet, vous devez vous adaptez à la fois au changement (même si l’idéal étant de les prévoir et de les accompagner pour éviter de subir ces changements) mais aussi le vocabulaire et la façon de penser des personnes travaillant avec vous : si vous travaillez sur un projet de bras cybernétique pour aider les amputés à pouvoir être plus indépendant vous n’allez pas utiliser le même langage que si vous faites une structure métallique pour un bâtiment.

Et globalement, s’adapter à son environnement et une qualité importante dans le milieu du travail.

 

Avoir envie de se challenger

 

Être ingénieur, ce n’est pas une vie facile car cela demande un effort de concentration de travail assez importante. Bref, celles et ceux aimant se challenger, relever des défis jugés inatteignables ou tout simplement apprendre tous les jours et faire des projets demandant de pousser plus loin ses connaissances, être ingénieur est fait pour vous ! ?

 

Être autonome

 

Là encore, une autre généralité pour la plupart des métiers. Etre autonome rejoint le point sur l’aparté d’avoir soif de connaissance. Faire soi-même des recherches (sur internet, par exemple) pour faire une tâche ou résoudre une action doit être normal. Ne pas attendre qu’on vienne à vous pour vous aider mais aller vers les autres pour demander des renseignements fait aussi parti de l’autonomie. Un ingénieur ne doit pas attendre, comme un zombi que son chef, manager viennent l’aider.

 

Être créatif

 

Je pense que c’est un point important : être créatif ou dit autrement créer quelque chose. Un ingénieur doit, normalement, être capable d’inventer des solutions originales aux problèmes qu’il rencontre.

Comme dit dans l’article précédent, un ingénieur peut être amener à faire plusieurs métiers différents et donc les problèmes qu’il rencontre seront différent s’il est ingénieur de recherche ou manager.

Le problème avec ce point est que rare sont les ingénieurs qui sont créatifs réellement.

 

Avoir un bon sens relationnel

 

Dans la famille des talents qui sont vrais pour tous les métiers, je demande la diplomatie.

Oui, il est vrai que j’ai marqué avoir un bon sens relationnel et pas être diplomate mais ces deux points sont assez liés, vous en conviendrez. L’humain est un point très important dans le monde de l’entreprise. Entre deux candidats pour un poste, on préfèrera prendre celui qui est sympa et qui traite avec respect ses collègues plutôt que celui qui est arrogant, qui fait des histoires et met plus bas que terre ses collègues, fusse-t-il un peu plus compétant que le premier.

 

Être travailleur

 

Le dernier point, et je dirai même le plus important : être travailleur car on n’a rien sans rien. Mais là encore, ce critère est valable pour l’ensemble des métiers. Il faut à un moment donné travailler et se donner de sa personne pour obtenir ce qu’on souhaite.

 

Comme je vous l’ai dit, ces points ou talents ne sont ni exhaustifs ni tous indispensables pour être un ingénieur. Ce sont juste des points de repère afin de mieux savoir si vous pouvez ou non devenir ingénieur.

Malgré tout ce que j’ai pu dire, être ingénieur est une vocation et si vous l’avez alors vous aussi vous pourrez rejoindre la grande famille des ingénieurs !

 

Sur ce, portez-vous bien,

Christophe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *